Congé-éducation payé

CEP réglementation pour étudiants

Si vous souhaitez prétendre au congé-éducation payé pour votre formation, n’oubliez pas de  nous le signaler lors de votre inscription.

Vous recevrez alors, à la fin du mois de septembre, un document « d’inscription » à remettre à votre employeur.

À chaque fin de trimestre, vous recevrez une attestation d’assiduité avec le relevé de vos absences justifiées et injustifiées à remettre également à votre employeur. Le document vous sera remis, en classe, par l’intermédiaire de votre professeur, aux périodes suivantes :

  • à partir de la mi-janvier,
  • la deuxième semaine qui suit les vacances de Pâques,
  • le jour de la distribution des attestations de réussite en juin. Si vous êtes absent ce jour-là, le document vous sera envoyé par courrier la première semaine de juillet.

Comme indiqué dans le R.O.I., toute absence doit être justifiée par écrit par l’étudiant, dans les 5 jours ouvrables qui suivent le début de celle-ci.

Les absences justifiées sont :

  • certificat médical pour maladie du travailleur ou d’un membre de sa famille résidant sous le même toit ;
  • absence justifiée pour un motif professionnel sur base d’une attestation de l’employeur ;
  • le décès d’un parent ou allié de l’élève, jusqu’au 4e degré (attestation requise) ;
  • grève des transports en commun ;
  • grève ou maladie du professeur ;
  • fermeture de l’établissement scolaire.

Tout autre motif d’absence (inclus les vacances annuelles) sera considéré comme injustifié.

L’absence injustifiée d’un étudiant bénéficiant d’un congé-éducation payé est limitée à 10% par trimestre et par unité d’enseignement.

Les justificatifs rentrés hors délais seront considérés comme nuls et non avenus.